Un portail coulissant : sur rail ou autoportant ?

Le portail coulissant promet de nombreux avantages tels que la praticité, l’esthétique et le gain de place. Ce n’est donc pas étonnant de constater que de très nombreuses propriétés en sont équipées. Toutefois, l’ouverture coulissante se décline en deux modèles différents. Alors, que choisir entre un portail coulissant sur rail et un portail coulissant autoportant ?

Que choisir entre le système sur rail et autoportant ?

Le plus populaire reste le portail coulissant sur rail au sol. Comme son nom l’indique, cette installation nécessite la mise en place d’un rail sur lequel le portail va glisser. Ce système est adapté et recommandé pour les vantaux lourds et de grandes dimensions. De plus, il n’y a pas de risque de dénivellement. Cependant, la mise en place du rail exige une longrine pour assurer la solidité de l’installation.

De son côté, le portail autoportant repose sur un système de galets installés au sol. Contrairement à un modèle sur rail donc, ce type de portail reste suspendu à une crémaillère. Il est donc idéal pour les entrées où le sol est meuble et donc inadapté au rail. Le portail autoportant est également la meilleure option pour le passage fréquent d’engins ou de poids lourds. En revanche, ce système est adapté uniquement pour les vantaux légers.

Quel matériau pour son portail coulissant ?

Vous avez plusieurs choix disponibles concernant le matériau. On trouve rarement un portail coulissant en bois, même s’il se distingue par son esthétique naturelle. Ce matériau est également très résistant aux chocs grâce à sa robustesse. Toutefois, vous aurez à faire des travaux d’entretien régulièrement pour conserver sa fraicheur et optimiser sa durée de vie.

Vous pouvez également choisir un portail coulissant en aluminium. Ce dernier allie l’esthétique, la robustesse et la durabilité. De plus, ce matériau est assez solide pour s’adapter à un système sur rail et assez léger pour aller avec une ouverture autoportante. L’aluminium se distingue également par sa grande résistance aux intempéries puisqu’il ne craint pas la corrosion. À la différence d’un portail en bois, le modèle en alu n’a pas besoin de travaux d’entretien.

De plus en plus de personnes choisissent également le portail en fer forgé. Pour cause, ce dernier possède une robustesse à toute épreuve. Il est notamment extrêmement résistant aux chocs. De plus, son design est assez élégant. Cependant, ce matériau a tendance à rouiller, d’où la nécessité de travaux d’entretien comme l’application d’antirouille ou de peinture. Le fer forgé est généralement pesant, il est donc plus adapté à un portail sur rail au sol.

D’autres critères à prendre en compte pour choisir un portail coulissant

Pour bien choisir votre portail coulissant, vous devez également penser à sa forme. Ce critère dépend bien sûr de vos goûts. Vous avez le choix entre le portail droit qui reste la forme par excellence d’une ouverture coulissante, le portail courbé, le portail bombé, ou le portail en chapeau de gendarme. Vous pouvez aussi choisir le remplissage qui vous convient selon vos besoins. Si vous avez besoin d’intimité, alors c’est le portail plein qu’il vous faut. S’il vous faut de la lumière dans votre jardin, il y a le portail ajouré. Entre les deux, il y a le modèle semi-ajouré.

Un portail coulissant : sur rail ou autoportant ?
Retour en haut